Les sentiers du livre

Envoyer votre manuscrit en ligne

Me connecter

Votre Panier

0 article

Total : 0 €

Notre catalogue

  • Le verbe et la jeune femme brune

    Jean-Pierre PHILIPPE

    « Et parce que je suis le meilleur des magiciens
    Et parce que je veux que toute votre vie vous soit une fête
    Et parce qu’il ne peut être permis qu’au seul héros au cœur pur de vous enlacer de vous épouser et de vous enfanter

    Je vous offre Ma Belle
    Tel un beau bouquet aux mille senteurs
    En une nuit d’amour
    Fleuve de fougue et de douceur
    Où vous m’aimerez jusqu’au petit jour
    Ce doux témoignage d’amour »

    Voir le livre →
  • Aujourd'joui

    Vincent BOUTON

    Au début c‘était pour rire
    Elle avait collé des papillons de  papier noir 
    Aux bords de ses fenêtres.
    Puis elle traversa la nuit.

    Voir le livre →
  • rêves infimes

    Jen Reilach

    « rêves infimes » clôt un cycle 
    né il y a une dizaine d’années,
    dans lequel J.R. a développé les traces 
    d’une oblongue déchirure.
    Ses fruits amers ont trouvé 
    quelques accents suffisamment rugueux
    pour écoper les trop-pleins 
    de virgules et autres silences.

    Les hommes et les femmes sont 
    ce qu’ils respirent.
    Dans les odeurs putrides de l’inertie, 
    beaucoup, hélas,
    se plaisent à s’en envelopper, 
    s’octroyant la parole inutile 
    des miasmes hiératiques.
    J.R. s’en est écarté, dans une ponctuation 
    parfois sonore,
    intensément engagé à construire 
    un dictionnaire tranquille 
    entre une tourbe en feu
    et un nuage transparent.

    Georges-Antoine de la Ferranduère

    Voir le livre →
  • Des éclats et des flots de poésies

    Chrystel PASQUET

    Ne te détruis pas,
    Ne te diminue pas,
    Crois-moi,
    Tu n’en as pas le droit.

    Et même si ton esprit,
    Se sent étouffer,
    Et écraser,
    Par le poids de ta vie.

    Et que tu te sens galérien,
    Car tu ne crois plus en rien.
    Tu es un être humain.
    Alors s’il te plaît, prends cette main,
    Qui t’es parvenue,
    Et qui t’es tendue...

    Une femme de 50 ans, ne pouvait imaginer que sa vie aurait été parsemée d’embûches. Cependant, grâce à l’amour de la vie et de sa force de caractère, elle a pu s’en sortir. Même si la vie n’est pas rose tous les jours, c’est un cadeau du ciel et il faut savoir l’apprécier, selon elle. 

    Voir le livre →
  • Louane ou l'allée des secrets

    Anne ORNY

    Elle voulait s’ancrer à l’anneau de ses jours, de ses nuits
    Se perdre dans son sillage jusqu’à se fondre dans son image
    Caresser les lignes de sa pensée, de son visage, un doux mirage
    Comme quand devant l’entrée des artistes, apparait le magicien
    L’instant où l’on retient son souffle comme quand Cézanne peint
    Ou quand l’amour, les bancs et les ballons un jour se sont rejoints
    Ison, Lovejoy, mille et un papillons de nuit se sont envolés au loin
    C’est un beau roman, c’est une belle histoire avec un début et sans fin.
     Faire durer, retenir de ses mains l’instant qui se crée
    Dans une anse, un jardin, abriter le temps des secrets.
    Extrait de Le temps des secrets

    Voir le livre →
  • Les ombres et le soleil de la vie

    Chrystel PASQUET

    MARIE subit les coups malheureux et tragiques du destin, suite à la mort subite de son petit garçon, la perte de sa fille à la naissance et une agression sexuelle quelques temps après. 
    Dans ce recueil il y a beaucoup de tendresse, d’authenticité et un espoir qui ne l’abandonnera jamais, car elle sent au fond de son cœur que le bonheur arrivera un jour à sa porte.

    Voir le livre →
  • L'aube d'un nouveau jour

    Florence DARIGNAC

    Si sur moi tu as posé ton regard, ce n’est pas un hasard… Tu m’as pris dans tes mains, c’était notre destin. En elles tu détiens le tronc de mon Âme, le recueil qui charmera ta vie. Tourne mes pages, effeuille moi tel un Sage. En moi tu verras l’Aube d’un nouveau jour, l’alliance et l’Amour, l’invitation à l’Harmonie. Je t’ouvre la porte de mes nuits, Monde de vérités et de magie du bel Iris de lumière qui éclaire ma vie. Je te  délivre des clés que j’écris ici, que je décrie … Emporte-moi avec toi ! Ne me laisse pas ici ! Lis en moi l’espérance, vois en moi l’abondance. En toi j’ai confiance.

    Voir le livre →
  • Pour le plaisir retrouvé d'écrire en osant la poésie

    Jean-Yves Guillaume

    Ils avaient 10, 12, 13 ans,

    l’innocence, l’âme encore pure et libre.

     

    Leurs bancs d’école avaient été remplacés

    par des chaises en tubes verts.

    Leurs tables avaient toujours les trous béants

    pour les encriers de porcelaine,

    mais elles ne sentaient plus la cire ni la poussière.

    Elles en avaient perdu leur poésie

    en nous abandonnant à la nostalgie.

    Braves écoliers !

    Voir le livre →
  • Nos neiges d'été

    Vincent BOUTON

    A paraître. Poésies du quotidien sous l'œil impertinent d'un petit garçon, d'une vieille dame et d'un certain Thomas d'Aquin.

    Voir le livre →
  • Le point d'ombre

    Marie Franconnet

    Attendre, dans l’aube cristalline

    Celui qui va venir.

    L’espérer.

     

    Le voir enfin s’avancer vers vous

    Puis rester là, debout, droit,

    Le regarder.

     

    S’emplir de lui, se couvrir de lui

    De celui qui est enfin là.

    S’en parer, s’en emparer,

    Le laisser vous transparaître.   

    Voir le livre →
  • Poésies d'aujourd'hui

    Benoit Fillet

    En cours de parution. Recueil de 55 poèmes concernant une vision du comportement de nos contemporains, et divers poèmes sur les sentiments.

    Voir le livre →
  • Pensée positive

    Edouard Vignon

    Des poésies très optimistes.

    Voir le livre →