Notre catalogue

La vie à tiordne'l

La vie à tiordne'l

Marie ATTELA

Tout comme le mineur,
C’est tout au fond de nous que l’on trouve, pépite après pépite,
l’être que l’on Est vraiment, dans l’amour, la joie, le noir, la sueur,
la douleur et la crasse sans que ça ne s’arrête jamais.
Et sur notre chemin, des étapes pour nous reposer, des bras pour
nous consoler... Des pleurs pour ne pas oublier, des rencontres
pour se rappeler... Des rendez-vous avec la vie,
des voyages en rêve ou en vrai,
des possibles et des « un » possible...
N’oubliez pas d’aimer, même si ça fait mal.
N’oubliez pas de cultiver l’amour même si le sol est aride.

 
Mémoire morte

Mémoire morte

Marc FAFIOTTE

Souvenirs sortants du fond de la mémoire d’un vieil homme heureux. Parmi ces souvenirs, des voyages parfois avec des moyens moins ordinaires. Quelques réflexions sur l’épidémie actuelle. 

 
Les chemins de lumières

Les chemins de lumières

Matthieu MORIN

L’auteur utilise des poèmes en prose. À travers les lignes et les
pages, il cherche à partager avec ses lecteurs, tout au long du livre
son amour pour le divin et la nature.
Cet amour devient pour lui de véritables chemins de lumière vers
un idéal d’inspiration et de bonheur.
En effet, dans ces textes les anges et le divin chantent la beauté
du monde et nous rappellent que nous sommes tous à l’école de
l’Éternel.
Facile à lire, ce livre laisse place à l’imaginaire poétique.
Ce sont des rêves à partager qui tentent, si peu soit-il, de donner
une lumière d’espoir sur le chemin de nos vies.

Le ciel se dessine au soleil de l’amour
qui guide mes pas et ceci pour toujours
Oui éternelle en mon coeur je n’ose t’avouer
Que tu embellis mon ciel et notre éternité
Extrait « à mon amour» (1)

 
Les jeux de mots laids de Manu le Marseillais

Les jeux de mots laids de Manu le Marseillais

Emmanuel DIRATJUAN

Recueil d’histoires vraies, certaines complètement imaginaires, d’autres prenant la forme de « questions-réponses ».
L’auteur s’inspire des thèmes suivants : Animaux, chansons, histoires, Marseille, pays, politique, religion, santé, sexe, travail et bien d’autres encore.
Une oeuvre où l’esprit domine. Rire, oui, mais avec intelligence.

 
Clochard du rêve

Clochard du rêve

Alain CLEMENT

Autant de poèmes, autant de ces émotions simples qui jalonnent un chemin d’homme. Des thèmes sans prétention : la nostalgie, l’enfance, ses lieux et ses rêves magiques, l’amitié, l’histoire, l’Afrique,  les fleuves, la guerre, la mort, les promesses de l’amour et des naissances, la vieillesse, les voyages…
Variété et simplicité de l’inspiration, variété aussi des formes poétiques et des mètres utilisées, s’adaptant à chaque sujet, c’est la constante de ce recueil.
Il faut y voir une tentative d’expression poétique reposant  plutôt sur l’adéquation entre l’idée et la forme, sur la correspondance entre images et sonorités, sur la concordance entre imagination et rythme ; la versification et ses règles intervenant, non pas tel un rigoureux cerbère étranglant l’émotion, mais plus comme support discret, amplificateur caché et générateur d’une musique particulière - car reposant sur les mots et leurs accents : celle de la poésie.

 

 
Le verbe et la jeune femme brune

Le verbe et la jeune femme brune

Jean-Pierre PHILIPPE

« Et parce que je suis le meilleur des magiciens
Et parce que je veux que toute votre vie vous soit une fête
Et parce qu’il ne peut être permis qu’au seul héros au cœur pur de vous enlacer de vous épouser et de vous enfanter

Je vous offre Ma Belle
Tel un beau bouquet aux mille senteurs
En une nuit d’amour
Fleuve de fougue et de douceur
Où vous m’aimerez jusqu’au petit jour
Ce doux témoignage d’amour »

 
Aujourd'joui

Aujourd'joui

Vincent BOUTON

Au début c‘était pour rire
Elle avait collé des papillons de  papier noir 
Aux bords de ses fenêtres.
Puis elle traversa la nuit.

 
rêves infimes

rêves infimes

Jen Reilach

« rêves infimes » clôt un cycle 
né il y a une dizaine d’années,
dans lequel J.R. a développé les traces 
d’une oblongue déchirure.
Ses fruits amers ont trouvé 
quelques accents suffisamment rugueux
pour écoper les trop-pleins 
de virgules et autres silences.

Les hommes et les femmes sont 
ce qu’ils respirent.
Dans les odeurs putrides de l’inertie, 
beaucoup, hélas,
se plaisent à s’en envelopper, 
s’octroyant la parole inutile 
des miasmes hiératiques.
J.R. s’en est écarté, dans une ponctuation 
parfois sonore,
intensément engagé à construire 
un dictionnaire tranquille 
entre une tourbe en feu
et un nuage transparent.

Georges-Antoine de la Ferranduère

 
Des éclats et des flots de poésies

Des éclats et des flots de poésies

Chrystel PASQUET

Ne te détruis pas,
Ne te diminue pas,
Crois-moi,
Tu n’en as pas le droit.

Et même si ton esprit,
Se sent étouffer,
Et écraser,
Par le poids de ta vie.

Et que tu te sens galérien,
Car tu ne crois plus en rien.
Tu es un être humain.
Alors s’il te plaît, prends cette main,
Qui t’es parvenue,
Et qui t’es tendue...

Une femme de 50 ans, ne pouvait imaginer que sa vie aurait été parsemée d’embûches. Cependant, grâce à l’amour de la vie et de sa force de caractère, elle a pu s’en sortir. Même si la vie n’est pas rose tous les jours, c’est un cadeau du ciel et il faut savoir l’apprécier, selon elle. 

 
Louane ou l'allée des secrets

Louane ou l'allée des secrets

Anne ORNY

Elle voulait s’ancrer à l’anneau de ses jours, de ses nuits
Se perdre dans son sillage jusqu’à se fondre dans son image
Caresser les lignes de sa pensée, de son visage, un doux mirage
Comme quand devant l’entrée des artistes, apparait le magicien
L’instant où l’on retient son souffle comme quand Cézanne peint
Ou quand l’amour, les bancs et les ballons un jour se sont rejoints
Ison, Lovejoy, mille et un papillons de nuit se sont envolés au loin
C’est un beau roman, c’est une belle histoire avec un début et sans fin.
 Faire durer, retenir de ses mains l’instant qui se crée
Dans une anse, un jardin, abriter le temps des secrets.
Extrait de Le temps des secrets

 
Les ombres et le soleil de la vie

Les ombres et le soleil de la vie

Chrystel PASQUET

MARIE subit les coups malheureux et tragiques du destin, suite à la mort subite de son petit garçon, la perte de sa fille à la naissance et une agression sexuelle quelques temps après. 
Dans ce recueil il y a beaucoup de tendresse, d’authenticité et un espoir qui ne l’abandonnera jamais, car elle sent au fond de son cœur que le bonheur arrivera un jour à sa porte.

 
L'aube d'un nouveau jour

L'aube d'un nouveau jour

Florence DARIGNAC

Si sur moi tu as posé ton regard, ce n’est pas un hasard… Tu m’as pris dans tes mains, c’était notre destin. En elles tu détiens le tronc de mon Âme, le recueil qui charmera ta vie. Tourne mes pages, effeuille moi tel un Sage. En moi tu verras l’Aube d’un nouveau jour, l’alliance et l’Amour, l’invitation à l’Harmonie. Je t’ouvre la porte de mes nuits, Monde de vérités et de magie du bel Iris de lumière qui éclaire ma vie. Je te  délivre des clés que j’écris ici, que je décrie … Emporte-moi avec toi ! Ne me laisse pas ici ! Lis en moi l’espérance, vois en moi l’abondance. En toi j’ai confiance.