Notre catalogue

LE FIL D'ARIANE

LE FIL D'ARIANE

Julien BELOSCAR

Si tu doutes des notions philosophiques religieuses que l’on t’a plus ou moins consciemment inculquées dès ta plus tendre enfance, si tu t’interroges face aux différentes interprétations des textes dits “sacrés” et des courants religieux, des organisations plus ou moins sectaires qui en découlent, ce livre est pour toi... Si tu es ferme dans tes convictions, si tu penses détenir l’ultime Vérité, celle qu’on devrait imposer ou du moins proposer à tous les humains, ce livre est aussi pour toi car il peut t’ouvrir d’autres horizons... S’efforçant de distinguer l’essentiel de l’accessoire, l’auteur de ce modeste essai ose t’offrir sa part de vérité (ou d’erreur ?) persuadé que tu y trou- veras du grain à moudre...

 
RÉSISTE pour de nouveaux jours heureux

RÉSISTE pour de nouveaux jours heureux

Didier LE STRAT

C’était avant la crise des « subprimes ». Le milliardaire Américain David Rockefeller1 alors président de la Trilatérale déclarait devant les classes dirigeantes des pays de la triade. (États-Unis, Europe, Japon) :
« Tout ce dont nous avons besoin, c’est de la crise majeure et le peuple acceptera le nouvel ordre mondial. »
Depuis, deux crises ont détourné 1100 Milliards € de ressources publiques (notre argent) vers les marchés financiers et le secteur marchand sans contre parties. Ils ont doublé la dette de la France : Le casse du siècle !
Pour quels résultats ?
 

 
Aperçu de l'histoire de France

Aperçu de l'histoire de France

Laurent GAKUBA

Cet ouvrage est dédié à tous les Français de tout âge et de toute origine Qu’ils soient blancs, noirs ou jaunes, peu importe. Qu’ils soient catholiques, protestants, musulmans ou juifs n’a aucune importance. La tolérance demeure toujours une vertu cardinale.
Seules la haine et la détestation d’autrui renferment dans leur noyau le germe de tous les maux de la société. Dans nos veines et artères coule du sang de la même couleur..
Nous appartenons tous à un même peuple, à une seule nation et à une même république. Nous partageons en commun la langue et la culture qui s’est forgée au cours des siècles passés. Tous ceux qui arrivent quelle que soit l’époque ; y sont automatiquement immergés comme dans l’eau du baptême.

 
DANSE AVEC POLO

DANSE AVEC POLO

Paul NIBASENGE N'KODIA

L’art est visitée dans toutes ses manifestations : opéras, cabarets, comédies musicales, tournées, concerts, télévision, etc.
Le rapport est d’autant plus séduisant que cet écrivain généreux est un fin observateur et un spectateur privilégié de tous les événements qu’il commente. En plus, il a un lien direct ou indirect avec les personnages principaux, à tel point qu’on peut aisément déduire que la star des stars est effectivement notre cher Polo.
À l’instar de ses ouvrages précédents, on danse, on chante, on joue la comédie et on se permet même d’explorer tous les autres domaines essentiels, allant même sur un autre terrain hyper sensible, à nous donner un décryptage truculent de tous les coups, qui ont abouti au renoncement de François Hollande à sa propre succession en décembre 2016, résumant, ainsi, en quelques lignes l’histoire politique de la France de ces quarante dernières années. C’est cadeau !
La conclusion de son ouvrage est toute simple : pour présenter un bon bilan, il faut être cultivé, aimer les gens, avoir une ouverture d’esprit, avoir la passion et être curieux, car la danse c’est tout ce qui se passe dans notre vie.

 
Destins tragiques & crimes d'autrefois

Destins tragiques & crimes d'autrefois

Paul BAUER

En naissant nous croyons tous avoir notre destin en main, mais au fond, il tient notre existence dans la sienne. Il est d’ailleurs impossible de s’en échapper, car il maintien entre ses mains le pouvoir mortel. S’il n’y dans la vie que des commencements, il n’y a pas de hasard à rencontrer sa destinée, elle nous accompagne tout au long de notre chemin terrestre. On peut la croiser partout, et à n’importe quel instant, car la mort vient souvent en rodant et elle est pressée à détruire, ainsi le veut le destin ; que d’existences bouleversées pour un instant d’égarement.
Certains naissent avec une cuillère dans la bouche en croyant avoir tous les atouts entre leurs doigts, des couronnes et des sceptres dans leurs mains, hélas, en un instant leur univers peut s’effondrer, entrainant la ruine, la honte ou la déchéance. Les moins chanceux, les « pas de chance » partagent dès leur enfance leur quart de chagrin, et beaucoup d’entre eux porteront leur croix jusque dans la fosse, ou même au-delà de leur trépas.

 
Montmartre 9ème arrondissement

Montmartre 9ème arrondissement

Paul BAUER

Loin du Pigalle d’aujourd’hui avec ses commerces aux vitrines opaques ou l’oseille se conjugue avec du faux sexe, de ces paradis artificiels illuminés la nuit par d’agressifs néons multicolores, il y a des lustres, ce coin éloigné de la Seine et niché au pied de la Butte Sacrée, était durant des siècles une vaste plaine où d’humbles chaumières se dressaient çà et là. Pour évoquer son histoire, celle du bas Montmartre, il faut remonter au temps des celtes quand ceux-ci exploitaient des carrières à gypse et firent commerce au-delà de la grande cité gouvernée plus tard par les romains depuis leur conquête de la Gaule à Alésia.
Lieu privilégié grâce à sa situation géographique, vers la fin du premier millénaire, Montmartre vit arrivés affolés les parisis de l’Île de la Cité fuyant la colère des Vikings en se cachant dans les grottes à plâtre. Déjà, Montmartre fit de la résistance. Dès le 12e siècle, apparu l’abbaye du haut dirigée par des abbesses et le christianisme tiendra une place privilégiée dans le royaume de France. Propriétaires d’un immense patrimoine, les dames de Montmartre transformèrent les coteaux en terre cultivable, et, durant des siècles, elle nourrira et abreuvera ses habitants. Il faisait alors bon vivre sur cette plaine couvrant de nombreuses galeries d’un plâtre si fin qu’il blanchissait les murs des appartements de la capitale, ce plâtre si réputé qu’il s’exportera au-delà des mers. Avec la fin de l’abbaye de Montmartre et sa destruction sous la révolution, les terrains furent cédés à des spéculateurs terriens, sur lesquels sous le règne de Louis XV, des Folies avaient été les témoins d’amours furtifs entre seigneurs et petites actrices, où l’on y jouait aussi des comédies plutôt paillardes.

 
Une autre voie, une autre voix

Une autre voie, une autre voix

Maria NIEDDU

Le lecteur est plongé dans la réalité d’histoires d’angoisse au quotidien, comme s’il regardait des vieux films « noirs ».
Le sujet de chaque histoire est une de ces peurs qui, en général, dominent ce monde, en le rendant, pour ses habitants, un lieu de désespération, plus ou moins consciente.
L’auteur propose, ensuite, une autre voie, une sorte de « soin » qui pourrait, avec ses multiples facettes, conduire les Humains vers une nouvelle vision de la Vie et du Monde.

 
Le lieutenant de Gaulle au chemin des Dames (1914-1915)

Le lieutenant de Gaulle au chemin des Dames (1914-1915)

Raymond Jean Claude MOUSSU

Raymond Jean Claude MOUSSU, du contingent 572 C, a débarqué en Algérie le 4 mai 1958, au moment où le général de Gaulle venait d’être porté au pouvoir par le précédent gouvernement démissionnaire, à l’heure où tous les départements français (Alger, Oran, Constantine et toute l’Algérie) étaient en effervescence. 
Affecté en A.F.N., au service du trésorier, l’auteur a suivi les lois et décrets chaque année lors de la séance d’octobre.

Dans cet essai historique, l’auteur traite avec précision et détails de la participation de Charles de Gaulle lors du soulèvement des colonies, de la Guinée, des avantages accordés à l’Immobilier, l’Epargne et le Travail et des avantages accordés au rapatriés d’Algérie et aux Harkis. 

 
De l'obscurité à la lumière

De l'obscurité à la lumière

Béatrice LAMBERT

Ce puissant récit de vie témoigne de l’existence de Béatrice Lambert, qui ne l’a pas épargnée, ainsi d’un lien indéfectible entretenu par ses « guides ».
Par le biais de messages qui lui sont transmis, Béatrice vous relate comment combattre diverses épreuves pour remporter toutes les batailles sur la vie.
C’est habitée de passion, du plus profond du coeur, de sincérité que Béatrice met son don au service de ceux qui en ont besoin.
Ce témoignage est une merveilleuse leçon de vie, et un puissant message d’espoir à mettre entre toutes les mains.
Vous comprendrez et constaterez que l’impossible devient possible.

 
Emile Médard

Emile Médard

Lydie MARAIS

Michelle-Françoise est la fi lle unique de Emile Médard le héros de cet ouvrage. Moi Lydie Marais je suis la fi lle de Michelle et la petite fi lle avec mes deux sœurs,  du Sergent Médard ; j’ai fait des études de Lettres et d’Histoire, l’écriture est mon élément ; j’ai tenté de rassembler des documents divers sur une période de 26 ans - de 1912 à 1938 - le but est de parler de ma famille, et de mon grand-père, vaillant soldat patriote tel qu’on en a eu fort besoin en 1914/18 pour gagner la guerre.

 
Et Dieu m'apparut...

Et Dieu m'apparut...

Didier LOYNEL

Le nouveau livre du Dieu d’amour transmis du 4 janvier 2016 au 31 mars 2017 à Didouche pour réinitialiser toutes les religions de tous les continents...

 
La prostitution médiatique

La prostitution médiatique

Raïssa GONOAH

Avez-vous déjà regardé les émissions de télévision avec un étrange sentiment ? Cet étrange sentiment est né en 2001 à l’apparition des programmes de téléréalité et s’est amplifié avec la propagation du genre. Vous voyez de quoi il s’agit ? C’est un ressenti unique qui implique à la fois le mépris, la honte et la compassion. Vous ne voyez toujours pas ? C’est normal, ce sentiment n’a pas encore de nom, mais en revanche ce qui le fait naître en vous en a un : la prostitution médiatique ! 
Avez-vous déjà suivi les informations, lu un livre, regardé un documentaire ou même écouté une musique avec la sensation que l’on vous trompait, mais sans pouvoir le prouver ? Ce qui vous donne cette impression c’est votre instinct face aux manipulations de ceux qui s’adonnent à la prostitution médiatique. 
Sans être dans un esprit de complot, ce livre vous invite à construire ou à garder un esprit critique face aux médias. Il vous encourage à vous demander si ce que l’on vous sert est mangeable. Il vous dit que si c’est difficile à avaler, vous n’êtes pas obligés de vous forcer à l’ingurgiter. Recrachez et cherchez ce que vous pourrez aisément faire entrer dans votre gosier !