Notre catalogue

Que l'histoire soit belle

Que l'histoire soit belle

Roman KUZMINAC

« A quoi tient une vie ? J’essaye de comprendre ceux qui croient au destin, qui pensent que tout peut déjà être écrit à l’avance, mais j’ai sincèrement du mal. Qui sait ce qui me serait arrivé si je n’étais pas monté dans la voiture ? Maman aurait-elle survécu si j’avais accepté l’invitation de Baptiste ? Me serais-je retrouvé là aujourd’hui, si j’avais pris les escaliers ce matin ? Je ne le saurai jamais et c’est certainement mieux ainsi. »
Que l’histoire soit belle plonge dans le quotidien de Julien et explore l’arborescence des possibilités qui s’offrent à lui. 
Laissez-vous emporter par la construction singulière de ce roman.
Un point de départ, quinze dénouements. 

 

 
La saga des galipes

La saga des galipes

Philippe SURDEAU

L’auteur a été commissaire du gouvernement de l’interprofession du Champagne pendant plusieurs années. Dans une écriture fluide et contrastée il traverse 70 ans de la période contemporaine de « la boisson des rois ». Trois univers évoluent  ici  simultanément dans le monde du champagne :
- Celui d’une solide et impérieuse organisation économique partagée par le monde laborieux des vignerons et celui  des grandes maisons de champagne dominé par la planète finance qui négocient chaque année, dans l’euphorie ou la tourmente des marchés, le prix des  galipes, ces raisins tant convoités...
- La confrontation des Loubier et des Trayons familles de vignerons aisés de la montagne de  Reims à travers leurs épreuves sentimentales.
- La lutte sans merci que se livrent pour la possession de la  «  terre volée » le violent colosse Simon Trayon et la fragile Rose Destain, fille adoptive des Loubier.

De crises en rebondissements la « Saga de galipes » accompagne  sans cesse le lecteur dans la connaissance de la vie interne du monde créateur de ce vin de Champagne célèbre sur toute la planète  mais aux réalités souvent encore inconnues.

 
SIGNUM CRUCIS

SIGNUM CRUCIS

Laurent MORIO

Couronne de la reine des fées posée telle une larme sur l’océan Atlantique, lieu de villégiature pour Sarah Bernhardt, mais aussi synonyme d’enfer qui gangrènera au fil des années la famille Nédelec, Belle-île-en-mer sera le terrain de jeu idéal d’un tueur sanguinaire.
L’histoire relate l’épopée prospère mais aussi le douloureux destin de cette riche lignée Nédelec, propriétaire de l’une des plus grandes sardineries de l’île.
Une inscription en latin « SIGNUM CRUCIS, ou bien LE SIGNE DE LA CROIX », écrite avec du sang et découverte près de plusieurs corps mutilés, exsangues, laissera longtemps circonspect l’inspecteur Moriotti confronté à une épineuse énigme.
L’opiniâtreté et le zèle de l’homme de loi venu du continent le guideront vers des arrestations parfois hasardeuses.                                                        
La population de l’île déjà tourmentée par une précédente et comparable affaire renouera avec ses vieux démons.
Quant à moi le jeune Hippolyte, pauvre hère inculte, sans avenir à Vannes, élevé par une grand-mère indigente, allais devoir braver la loi des hommes après un banal vol de nourriture. Emprisonné à Belle-île-en-mer, mon quotidien sera fait d’injustices, de travaux forcés et de viols répétés par un tortionnaire.
 Après mon évasion, je vais être recueilli, puis caché par une insolite Brésilienne, accompagnée d’un gamin étrange. Par miracle, j’allais devenir le fils providentiel Nédelec. Cette nouvelle mère me propulsera dans un monde de richesses aux pièges inattendus.
« Dans ces années-là, le terme meurtrier en série n’existait pas encore et seul le malin pouvait  perpétrer de telles atrocités... »

 
Comment faire briller une étoile

Comment faire briller une étoile

Pascale FOURCADE

La vie est une expérience plus ou moins douloureuse suivant les personnes, mais elle reste dans tous les cas riche en enseignements et, à la fin de sa vie, on constate souvent qu’on est meilleur humainement qu’au début. C’est après ce constat que j’ai décidé de faire partager ma jeune expérience, au travers de thèmes qui nous préoccupent plus ou moins à certaines étapes de notre vie, allant jusqu’à nous rendre malade sans un seul microbe.

Je ne suis pas une magicienne des maux de l’âme : chacun avec son vécu, ses idées, doit trouver comment s’en sortir, comment avancer à sa façon et à son rythme. Je souhaite juste pouvoir, avec quelques mots et ma simple expérience, apporter ne serait -ce que quelques bribes pour s’élever vers un mieux être.

Les thèmes que je souhaite aborder sont ceux qui m’ont moi-même posés problème, comme la solitude, l’indifférence, l’amour, la jalousie, la différence, etc... En vous exposant mes solutions, j’espère pouvoir vous aider à trouver vos propres solutions à vos problèmes qui vous empêchent d’être heureux.

 
Entre L émois

Entre L émois

Ann SY

L’Amour, éternelle quête universelle... 
Découverte de l’Autre, de Soi. 
Le premier pas vers l’Autre s’avère encore plus compliqué même à l’ère des technologies nouvelles, site de rencontres, réseaux sociaux. 
Que sommes-nous prêts à faire pour maintenir à flots notre couple, contre vents et marées ?
Peu importe la destination, le chemin est déjà un voyage, peuplé de péripéties. 
De quelle couleur se teintera les cieux de la relation ? Comment réagir face aux avaries ? Comment quitter le navire quand un naufrage est annoncé ?  
Quel poste de secours alerté ? Comment éviter de boire la tasse ? 
Considérons la relation amoureuse comme un iceberg, n’hésitons pas à plonger pour en explorer la face cachée, affronter la vérité dans son intégralité. 
Matelots de tous pays, je vous emmène visiter mes rivages... 
A l’abordage...

 
Les lions, les singes et les autres

Les lions, les singes et les autres

Aïssatou D. EHEMBA

Dans ces récits, se dévoilent des destins et histoires, tristes ou drôles, attachés à un fil conducteur : une vieille dame marginale qui observe les autres vivre leur vie.
Elle contera la sienne à la fin. 

“Dans cette effervescence, personne ne semble remarquer cette petite dame frêle vêtue de gris, qui a l’air d’attendre quelque chose, assise tout contre l’abri de bus n°74. Pourtant, elle n’attend rien, ce depuis très longtemps. Si ce n’est peut-être une seule chose, la mort, qui trop occupée par d’autres n’a pas encore de temps à lui consacrer.”

 
Sur les traces de Josette

Sur les traces de Josette

Laurent GAKUBA

Dans ce roman historique, l’auteur raconte l’histoire du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994, à travers plusieurs personnages. 
L’héroïne du roman est une jeune femme du nom de Josette qui a échappé au génocide parce qu’elle vivait jusqu’alors à l’étranger. De retour dans son pays en 1995, elle trouva sa famille décimée. Pour refaire sa vie, elle se consacra à l’éducation de nombreux orphelins de ses proches. Cette psychothérapie lui évita de tomber dans le découragement,  le désespoir et la folie. 
A la fin, alors qu’elle avait largement dépassé la quarantaine, elle rencontra pour la première fois l’homme de sa vie.Elle oublia son enfance malheureuse et ses déceptions antérieures pour regarder la vie autrement dans un pays socialement et politiquement réconcilié. 

 
Meurtres à la clinique Broca

Meurtres à la clinique Broca

Annie DAL MONTE

Hubert Duval, le patron de la clinique Broca, est-il vraiment mort d’une hypoglycémie à la suite d’une erreur commise par une infirmière ? Bruno Santini, jeune et brillant chirurgien de Broca, ne voit aucune raison d’en douter. Et cependant… Quand les morts, à Broca, deviennent trop nombreuses, morts violentes qui ne peuvent plus passer pour des accidents, Bruno Santini décide de savoir. Sa quête de la vérité le mè-nera à douter des certitudes de sa vie, au péril même de son existence.

 
Laisse braire

Laisse braire

Cyrielle MARAIS

Ceci n’est pas le journal d’une parano. C’est l’histoire de Nelly qui ose raconter sa dérive sociale et sentimentale. Sa : « dérêve ». Elle le fait dans un magma littéraire drôle et sinistre. La jeune femme a pris un chouette mauvais départ dans la vie. Elle souffre d’être orpheline, d’être affublée d’une étiquette de Tanguy, de Peter Pan, de gamine mal dans sa peau. C’est vrai qu’elle est dans la provoc’, mais avec charme et culture. Aussi avec du cœur le plus souvent. Sa beauté n’efface pas son mal-être. 
Ses seuls alliés sont une pugnacité parfois violente, et l’amour puissant de sa mère.
Nelly réussira-t-elle à remonter sa pente de dos les yeux bandés... Réussira-t-elle à gommer le temps, l’échec scolaire, qui ont plombé son futur ?

 
Sérénade pour Susie

Sérénade pour Susie

Silia LYNE

Deux jeunes femmes qui se ressemblent étrangement : Séréna Riegh et Susie Marieghielli, sont amenées à se rencontrer. Elles partagent un secret et une destinée hors du commun…
Leurs enfants respectifs, Johann et Éloïn, vont dénouer ensemble des intrigues, laisser leurs empreintes sur des pans d’Histoire et sauvegarder des croyances anciennes. Au cœur de l’action, chacun jouera le rôle qui lui est propre pour atteindre et préserver les vérités cachées de l’humanité.
Chevaleresque, original, mystique et très poétique, ce roman conduit le lecteur du séjour d’Avalon aux portes de Montségur. Restant fidèle aux îles bienheureuses de Marion Zimmer-Bradley et à la magie de l’univers d’Edouard Brasey ce roman s’inscrit dans le genre fantasy, tout en transcrivant la profondeur des sentiments qui font l’Humanité.

 
Et surtout pour le pire

Et surtout pour le pire

Sylvain GANNE

Ce récit inspiré de faits réels raconte la descente aux enfers d’Olivier, dont la vie conjugale, amoureuse et professionnelle vire au cauchemar absolu. Garance, sa diabolique épouse, est maladivement jalouse de Mathilde, collègue de travail d’Olivier dans l’entreprise qui vient de l’embaucher. Psychologiquement instable, Garance sombre doucement dans la folie. Dans un aveuglement effrayant, elle met tout en œuvre pour saborder le quotidien de son mari, détruire son image de père, démolir sa réputation de salarié dans le seul but de se venger et, pense-t-elle, de sauver coûte que coûte son mariage. Confronté aux mensonges irrationnels et manipulations grossières de cette épouse hantée par des secrets familiaux et adepte de magie noire, Olivier entame un terrible chemin de croix que rien ne pouvait prédire. Jusqu’au point de non retour ?

 
Mac Kinac Island

Mac Kinac Island

Bruno MALKA

MacKinac Island est une île nichée aux confins de la Péninsule supérieure du Michigan, là où se déroule l’action du livre. L’île est mythique pour les Indiens d’Amérique qui la considère comme le lieu d’origine des premiers hommes. Cet aspect symbolique est relayé par des croyances surnaturelles et religieuses sur la place de l’homme dans la nature. Au travers des éléments historiques du récit et des propos de personnages imaginaires, l’auteur met en parallèle des histoires d’individus pris dans les tourments de la vie et fait une lecture personnelle d’une Amérique moderne et de son héritage. Le livre est aussi une réflexion sur les rapports entre les descendants des peuples, indien et européen, qui ont fondé l’Amérique, sur le pouvoir, leurs conflits identitaires et culturels, la mixité aussi.